En période estivale les excès en tous genres sont fréquents et en particulier sur les routes. 

Alors que le Préfet du Val-de-Marne assistait à une vaste opération de contrôles routiers dans notre département, le Parisien 94 a révélé qu’onze automobilistes avaient perdu leur permis. Ces contrevenants sans « papier rose » devront prendre leur mal en patience avant de pouvoir repasser leur permis car la liste d’attente est longue…

Quand le délai moyen entre la fin de la formation pratique et l’examen varie de quelques semaines d’attente à deux mois partout ailleurs en France, dans notre département du Val-de-Marnais certains candidats au permis  peuvent attendre jusqu’à six mois avant d’obtenir une date d’examen. Une situation pénalisante pour les élèves qui sont confrontés à un surcoût imprévu avec des heures de conduite supplémentaires pour conserver leurs acquis.

D’autant plus que la possession du permis de conduire conditionne bien souvent l’accès à certains emplois et demeure facteur de mobilité indispensable, spécialement dans un département comme le Val-de-Marne, où les transports en commun ne sont pas assez denses. 

C’est pourquoi Catherine Procaccia vient d’alerter le ministre de l’intérieur afin qu’il engage des mesures immédiates pour désengorger l’examen du permis de conduire dans le Val-de-Marne. Elle attend une réponse pérenne pour favoriser durablement des délais raisonnables de présentation à l’examen dans des départements à forte population comme le notre.

Les professionnels avaient déjà signalé ce rallongement des délais depuis 2010 et le préfet avait, alors, même décidé, à titre exceptionnel, de faire appel à des inspecteurs d’autres départements pour débloquer la situation. 

Ils en parlent :

http://94.citoyens.com/2013/passage-du-permis-de-conduire-la-senatrice-catherine-procaccia-demande-des-comptes,18-07-2013.html