Le Ministère de l’intérieur attribue chaque année aux parlementaires une « dotation d’actions parlementaires » qui permet aux sénateurs et députés de soutenir des projets d’investissements de communes selon des critères bien précis.

En effet, le projet d’investissement ne peut bénéficier que de la dotation d’un seul parlementaire (sénateur ou député, il faut choisir !) faute de quoi le dossier sera rejeté par le Ministre. Le montant de la subvention ne peut excéder la moitié du montant total du projet dont les travaux ne doivent pas avoir commencé avant l’attribution officielle de cette aide financière.

En mettant en commun leur dotation Christian Cambon et Catherine Procaccia doublent ainsi leur pouvoir d’intervention, ce qui est un cas assez exceptionnel au Sénat. Les deux sénateurs ont fait le choix d’intervenir sur tout le département et non pas en faveur des seules communes de leur circonscription.

Chaque année, en fonction de la dotation qui leur est attribuée, ils la répartissent conjointement en faveur d’une quinzaine de projets.

Lors de la précédente mandature, les deux sénateurs ont pu faire bénéficier à une vingtaine de villes de droite et du centre du département pas moins de 1,7 millions d’euros qui ont subventionné près de 90 projets d’investissements pour les collectivités locales.

En autre, ces montants ont été utilisés pour la rénovation d’établissements scolaires, l’aménagement de bibliothèques municipales, l’installation d’aires de jeux, des travaux d’infrastructures et de voiries.

Plus de 1, 7 millions d'euros de subventions pour divers projets de villes du département